Le comité d’artistes associés

Crédit photo : Yan Turcotte

Marc Beaupré
Acteur et metteur en scène

Formé en interprétation à l'École Nationale de Théâtre du Canada sous André Brassard, Marc Beaupré a débuté son travail de metteur en scène en 2008 avec Le silence de la mer de Vercors. Dans les années suivantes, il a enchainé avec deux spectacles possédant une écriture scénique plus radicale, Caligula_remix, oeuvre hybride, mi-chorale, mi-théâtrale, librement adaptée de Caligula d'Albert Camus, et Dom Juan_uncensored, d'après Molière. Dernièrement, il a monté Hamlet_director's cut qui a connu un franc succès au Théâtre La Chapelle. Il travaille présentement à la création de l'Iliade_showdown, où différents poètes « battle-rapperont » les vers homériques. Formé en interprétation à l'École Nationale de Théâtre du Canada sous André Brassard, Marc Beaupré a débuté son travail de metteur en scène en 2008 avec Le silence de la mer de Vercors. Dans les années suivantes, il a enchainé avec deux spectacles possédant une écriture scénique plus radicale, Caligula_remix, oeuvre hybride, mi-chorale, mi-théâtrale, librement adaptée de Caligula d'Albert Camus, et Dom Juan_uncensored, d'après Molière. Dernièrement, il a monté Hamlet_director's cut au Théâtre La Chapelle, L'Iliade au Théâtre Denise-Pelletier et La Meute du Théâtre La licorne, qui ont connu un franc succès.

Durant la saison 2018-2019, au Quat’Sous, il cosignera la mise en scène de Chapitres de la chute avec Catherine Vidal.

Crédit photo : Jérémie Battaglia

Sarah Berthiaume
Actrice et auteure de théâtre

D’abord formée comme comédienne à l’Option-Théâtre Lionel-Groulx, Sarah Berthiaume est aussi auteure et scénariste. Elle s’intéresse particulièrement aux villes et aux endroits en ruines qu’elle se réapproprie en y insufflant du réalisme magique. Elle est, entre autres, l’auteure des pièces Nyotaimori, Antioche, Villes Mortes, Le Déluge après et Yukonstyle, pièce lauréate du prix Sony Labou Tansi 2015.

Crédit photo : Jean-Francois Brière

Patrice Dubois
Acteur et metteur en scène

Patrice Dubois est comédien et metteur en scène. Il dirige le Théâtre PÀP. En plus de vingt années de pratique, il a participé à la mise en œuvre de projets qui, tout en s’appuyant sur une recherche formelle, prennent parole et envisagent une action sociale ou politique. Sont nés dans cette foulée les pièces Bienveillance, Les frères Laforêt, Five Kings, l’histoire de notre chute, Filles en liberté, La déesse des mouches à feu ou encore Le déclin de l’empire américain. Il est originaire de Saguenay.

Durant la saison 2018-2019, au Quat’Sous, il signera la mise en scène de Première Neige / First snow.

Crédit photo : Emmanuelle Sirois

Étienne Lepage
Auteur

Impétueux, engagé, partisan du mouvement et des idées, Étienne Lepage s’impose en tant qu’auteur dramatique dès sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada avec Rouge gueule. Créée en 2009, la pièce marque les esprits par son ton féroce et sa langue impitoyablement précise. Suivront plusieurs créations et textes forts qui, par leur étonnante diversité de genre (L'Enclos de l'éléphant, Robin et Marion; Le cœur en hiver, Logique du pire, Toccate et fugue), confirment son talent immense. Impétueux, engagé, partisan du mouvement et des idées, Étienne Lepage s’impose en tant qu’auteur dramatique dès sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada avec Rouge gueule. Créée en 2009, la pièce marque les esprits par son ton féroce et sa langue impitoyablement précise. Suivront plusieurs créations et textes forts qui, par leur étonnante diversité de genre (L'Enclos de l'éléphant, Robin et Marion; Le cœur en hiver, Logique du pire, Toccate et fugue), confirment son talent immense.

En 2017-2018, au Quat’Sous, il a fait partie l’équipe de création de la pièce À te regarder, ils s’habitueront à titre de dramaturge.

Crédit photo : Stéphane Legarde

Yann Pocreau
Artiste visuel
Oeuvre récente : Cathédrale

Yann Pocreau oeuvre en arts visuels. Par la photographie et l’installation, il s’intéresse à la lumière comme sujet vivant et à l’effet de celle-ci sur la trame narrative des images ou des lieux où sont présentées ses installations. Il a participé à plusieurs expositions canadiennes, américaines et européennes. Son travail a été commenté dans divers magazines et ses œuvres sont présentes dans des collections publiques, corporatives et privées. Il est représenté par la Galerie Simon Blais à Montréal. Né en 1980, il vit et travaille à Montréal. Durant la saison 2017-2018, il a créé la scénographie de la pièce À te regarder, ils s’habitueront sur les planches du Quat’Sous.

Crédit photo : Marie-Claude Hamel

Catherine Vidal
Metteure en scène

L’adaptation théâtrale du Grand cahier d’Agota Kristof a valu à Catherine Vidal et son équipe une grande reconnaissance publique et critique, marquant le début de sa pratique de metteure en scène. Sa mise en scène du texte Des couteaux dans les poules de David Harrower lui a valu un prix de l’Association Québécoise des Critiques de Théâtre en 2013. Dernièrement, elle a porté à la scène le texte Je disparais de l’auteur norvégien Arne Lygre et a travaillé à création scénique de L’Idiot de Dostoïevski avec Étienne Lepage.

Durant la saison 2018-2019, au Quat’Sous, elle cosignera la mise en scène de Chapitres de la chute avec Marc Beaupré.

Créer un vivier de projets, provoquer les rencontres, faire jaillir les idées et les intuitions, se passer des textes : tels sont les objectifs du comité d’artistes associés mis en place par notre directeur artistique.

Olivier Kemeid a choisi ces onze artistes par affinité, admiration, coup de cœur, instinct, évidence. Nous sommes heureux de vous de vous les présenter.

Crédit photo : Manon Cousin

Nini Bélanger
Metteure en scène

Nini Bélanger fonde la compagnie Projet MÛ en 2006, dans lequel la metteure en scène privilégie un développement sous forme de cycle. Au Théâtre La Chapelle, elle présente Endormi(e) en 2009 et Beauté, chaleur et mort en 2011. Ces deux spectacles sont récompensés par Cartes Prem1ères et reçoivent le prix de la meilleure mise en scène (Endormi(e)) en 2010 et le prix du meilleur spectacle (Beauté, chaleur et mort) en 2011. En 2012, elle met en scène Vipérine, un conte fantastique sur le deuil et la résilience. En 2015, elle crée PLAZA, un déambulatoire dans un centre commercial du quartier multiethnique de Côte-des-Neiges à l’occasion du Festival TransAmériques. Nini Bélanger fonde Projet MÛ en 2006, dans lequel la metteure en scène privilégie un développement sous forme de cycle. Au Théâtre La Chapelle, elle présente Endormi(e) en 2009 et Beauté, chaleur et mort en 2011. Ces deux spectacles sont récompensés par Cartes Prem1ères et reçoivent le prix de la meilleure mise en scène (Endormi(e)) en 2010 et le prix du meilleur spectacle (Beauté, chaleur et mort) en 2011. En 2012, elle met en scène Vipérine, un conte fantastique sur le deuil et la résilience. En 2015, elle crée PLAZA, un déambulatoire dans un centre commercial du quartier multiethnique de Côte-des-Neiges à l’occasion du Festival TransAmériques. Durant la saison 2017-2018, en plus de créer Petite Sorcière au Théâtre Aux Écuries, elle fait partie des six metteurs en scène de la pièce À te regarder, ils s’habitueront sur les planches du Quat’Sous.

Nini Bélanger est membre fondatrice de La Machinerie, organisme de partage de ressources pour le milieu des arts de la scène, et est également co-directrice artistique, du Théâtre Aux Écuries, centre de recherche et création.

Crédit photo : Ulysse Del Drago

Alexia Bürger
Actrice et metteure en scène

Artiste polyvalente, fervente des collaborations artistiques autant que des rencontres entre disciplines, Alexia Bürger est comédienne, dramaturge et metteure en scène. Complice de longue date d’Olivier Choinière, elle a notamment signé avec lui les mises en scène de Chante avec moi et Polyglotte. Elle a co-créé avec Emmanuel Schwartz le spectacle Alfred, dont elle travaille actuellement à l’adaptation pour le cinéma. Au printemps 2018, elle a créé Les Hardings au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, spectacle qu’elle a écrit et mis en scène.

Alexia a également mis en scène Les barbelés, présenté au Théâtre de La Colline à Paris au printemps 2017 et au Quat’Sous à l’automne 2018.

Crédit photo : François Blouin

Alain Farah
Écrivain et professeur de littérature

Alain Farah est écrivain. Il est auteur de cinq livres dont Pourquoi Bologne (2013, Le Quartanier) et La ligne la plus sombre (2016, La Pastèque). Professeur à l'université McGill, il enseigne la littérature française contemporaine et la création littéraire. On peut l’entendre, depuis 2011, à l’émission Plus on est de fous, plus on lit sur les ondes de ICI Radio-Canada Première. L’année dernière, il a travaillé en compagnie de Patrice Dubois à l’adaptation théâtrale du Déclin de l’empire américain de Denys Arcand à l’Espace Go et en tournée à travers le Québec. En 2017-2018, au Quat’Sous, il a fait partie l’équipe de création de la pièce À te regarder, ils s’habitueront à titre de dramaturge.

Crédit photo : Ulysse Lemerise Bouchard

Jérémie Niel
Metteur en scène

Formé au conservatoire d’art dramatique de Montréal, Jérémie Niel est metteur en scène. Au fil de ses différentes recherches, il a développé un style qui affirme la singularité de son travail : jeu hyperréaliste et introverti laissant une place importante au silence, présence majeure du travail sonore, lumières sombres et scénographie épurée. Avec sa compagnie Pétrus, il a mis en scène une dizaine de pièces qui ont été présentées à La Chapelle, au Festival TransAmériques, à l’Usine C, à L’Agora de la danse, au Théâtre Prospero, au Centre national des Arts à Ottawa et au Théâtre national de Chaillot à Paris. Il a aussi été invité à collaborer à de nombreux évènements de danse, de théâtre et de musique. Parallèlement à son travail artistique, il œuvre comme programmateur et administrateur pour plusieurs organismes.

Durant la saison 2018-2019, au Quat’Sous, il signera la mise en scène de Noir.

Crédit photo : Maude Chauvin

Mani Soleymanlou
Auteur, acteur et metteur en scène

Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada en 2008, Mani Soleymanlou a participé à plusieurs productions théâtrales remarquées telles que : The dragonfly of Chicoutimi, Projet Andromaque, Glengarry Glen Ross et Les trois mousquetaires. En 2011, il fonde Orange Noyée, une compagnie de création théâtrale, avec laquelle il écrit, met en scène et joue la trilogie UN, DEUX et TROIS, triptyque identitaire qui est repris dans son intégralité à Paris au printemps 2017, en compagnie de 40 interprètes. En 2015, Mani entame un nouveau cycle de création en montant Ils étaient quatre et Cinq à sept, suivi de Huit en 2016. Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada en 2008, Mani Soleymanlou a participé à plusieurs productions théâtrales remarquées telles que : The dragonfly of Chicoutimi, Projet Andromaque, Glengarry Glen Ross et Les trois mousquetaires. En 2011, il a fondé Orange Noyée, une compagnie de création théâtrale, avec laquelle il a écrit, mis en scène et joué la trilogie UN, DEUX et TROIS, triptyque identitaire qui a été repris dans son intégralité à Paris au printemps 2017, en compagnie de 40 interprètes. En 2015, Mani a entamé un nouveau cycle de création en montant Ils étaient quatre et Cinq à sept, suivi de Huit en 2016. En 2017-2018, il a assuré la codirection artistique de la pièce À te regarder, ils s’habitueront avec Olivier Kemeid sur les planches du Quat’Sous. Il a également signé la mise en scène du Wild West Show au Théâtre d’Aujourd’hui, spectacle qui a mis en lumière la lutte des Métis de l'Ouest canadien.