Océans

(Lecture-spectacle)

8 → 10 octobre 2020

Lecture publique produite par le Théâtre de Quat’Sous

Texte James Hyndman (Quai no. 5, parution en septembre 2018)
Avec Evelyne de la Chenelière et James Hyndman
Compositeur et pianiste Laurier Rajotte
Dramaturge et œil extérieur Stéphane Lépine

Cette lecture-spectacle a été créée dans le cadre du Festival international de la littérature (FIL 2018), présentée avec l’accord des Éditions XYZ.

Après avoir joué dans Scènes de la vie conjugale (2019) au Théâtre de Quat’Sous et nous avoir fait découvrir plusieurs textes lors de lectures publiques, James Hyndman revient avec son premier récit, Océans, les 8, 9 et 10 octobre; texte notamment présenté pour la première fois en lecture publique dans le cadre du Festival international de la littérature (FIL 2018).

Grand amoureux des mots et de la littérature, James Hyndman se questionne sur la solitude, sujet on ne peut plus actuel en 2020, mais aussi sur les mots que l’on se chuchote à nous même, à l’insu de l’autre. Ou bien ceux qui sortent de notre bouche sans que l’on puisse les rattraper… Ces mots qui surgissent et se répandent pour combler la distance qui sépare. Quand derrière les mots prononcés se cachent d’autres mots plus secrets, et que ce sont ces mots-là qui résonnent le plus fort, malgré soi : peurs, reproches, appels, demandes ou prières qui disent à la fois l’impossibilité et le manque, mais aussi l’espoir et le désir. C’est de ces petites violences ordinaires dont il est question dans Océans.

« Le désir que quelque chose advienne de la relation avec l’autre est tellement fort. J’ai voulu explorer les abîmes qui existent dans des bribes de conversation en apparence anecdotiques, mais très concrètes. La somme des 12 soliloques constitue un monde, une espèce de fresque à échelle réduite d’une humanité qui essaie de vivre et de se relier à l’autre. » - Entrevue avec James Hyndman tirée du Devoir