Les barbelés

4 au 26 septembre 2018

Une coproduction du Théâtre de Quat’Sous et de La Colline-théâtre national, Paris

Texte Annick Lefebvre
Mise en scène Alexia Bürger
Avec Marie-Ève Milot
Dramaturgie Sara Dion
Assistance à la mise en scène et régie Stéphanie Capistran-Lalonde
Décor et costume Geneviève Lizotte
Lumière Martin Labrecque
Musique Nancy Tobin
Conseillère aux mouvements Anne Thériault
Conception des effets spéciaux et vidéo Olivier Proulx

Activités parallèles

Les discussions | Les barbelés | Découvrez la saison

Discussion avec le public

Mardi 11 septembre 2018
Après la représentation

Curieux, passionnés ou timides, vous êtes attendus juste après la représentation pour converser avec Olivier Kemeid et les artistes de la pièce à laquelle vous venez d’assister. Découvrez les anecdotes, mystères et réflexions qui ont jalonné le parcours créatif du spectacle.

Heure du conte | Les barbelés | Découvrez la saison

L'heure du conte

Samedi 15 septembre 2018 à 16h

Pour une dixième année, le Quat’Sous s’engage à favoriser la vie culturelle des familles ! Pendant que vous assistez à la représentation dans la salle le samedi après-midi, vos enfants, petits-enfants, nièces ou neveux de 5 à 9 ans assistent à un spectacle de contes. Celui-ci est suivi d’une pause-collation et se termine par une activité de bricolage.

Partenaire famille

Les penseurs nocturnes | Les barbelés | Découvrez la saison

Les penseurs nocturnes

Mardi 18 septembre 2018
Après la représentation

Participez à une discussion chaleureuse animée par notre directeur artistique dans laquelle fusent les bonnes idées, les avis précieux, les angles inédits. C’est l’occasion d’approfondir les thèmes abordés dans le spectacle grâce à des invités spéciaux qui aiguisent notre regard sur le monde.

Les 5 à 7 du vendredi | Les barbelés | Découvrez la saison

Les 5 à 7 du vendredi

Les vendredis à 17h
Avant la représentation

Dans l’ambiance d’un 5 à 7 bien décontracté, célébrez la fin de la semaine et échangez avec artistes, amis et collègues à la bonne franquette. Et si l’esprit est vif et aiguisé, mais que le ventre est vide, l’équipe du Quat’Sous vous propose quelques petites gourmandises à grignoter.

Dire les derniers mots de l’ultime heure de sa vie, tant qu’il est encore temps. Les mots trop longtemps censurés. Les mots qui débordent. Les mots qui exultent. Quand un être humain réalise que des fils barbelés lui poussent dans le corps, que sa gorge et sa bouche en seront bientôt envahies, l’empêchant peu à peu de respirer, c’est alors que surgit l’urgence de la parole.

Ce souffle dense interroge les conventions, ausculte les blessures, décortique les identités. Habité de nos souffrances, de nos désirs, il susurre, réclame et hurle notre plus profonde envie : la liberté. La liberté de dire. Celle de se taire, aussi.

-

Invitée par Wajdi Mouawad à créer une pièce à La Colline à Paris, Annick Lefebvre, auteure entre autres de J’accuse, a été chaudement accueillie par le public français. Après cette « performance coup-de-poing » (sceneweb.fr) livrée par Marie-Ève Milot, Les barbelés débarquent au Quat’Sous. Comme l’a écrit l’hebdomadaire français Marianne, « dire que c’est impressionnant de force et d’émotion serait en deçà de la réalité » !

En images

Crédit photos: Simon Gosselin