Bell + Hydro-Québec

Peer Gynt

Du 30 janvier au 19 février 2017 Une production du Théâtre de l’Opsis en codiffusion avec le Théâtre de Quat’Sous

Texte Henrik Ibsen
Adaptation et mise en scène Olivier Morin
Avec Christophe Baril, Émilie Bibeau, Kim Despatis, Sébastien Dodge, Steve Gagnon, Caroline Lavigne, Olivier Morin et Guillaume Tremblay
Costumes Julie Breton
Musique Navet Confit
Lumière Marie-Aube St-Amant Duplessis
Assistance à la mise en scène et régie Nicola Dubois
Stagiaire à la dramaturgie Mathilde Aubertin

Durée du spectacle : +/- 1H45 sans entracte

Théâtre de l'Opsis Cycle scandinave

Activités parallèles

Heure du conte | Peer Gynt | Découvrez la saison

L'heure du conte

Dimanche 12 février 2017 à 15h
Victor Andres Trelles Turgeon

Pour une huitième année, le Quat’Sous contribue à la vie culturelle des familles! Pendant que vous assistez à la représentation dans la grande salle le dimanche après-midi, vos enfants, petits-enfants, filleuls ou neveux de 5 à 9 ans assistent à un spectacle de contes, donné par des artistes professionnels dans la salle de répétition. Le conte est suivi d’une pause-collation et se termine par une activité de bricolage animée par Dominique Loiselle.

Activité gratuite pour les enfants des spectateurs
Réservation requise

Partenaire famille

Vendredi, c'est Grilled-cheese | Peer Gynt | Découvrez la saison

Vendredi, c'est Grilled-cheese

Les vendredis à 17h, avant la représentation

Savourez un délicieux grilled-cheese dans l’ambiance d’un 5 à 7 décontracté, agrémenté de la recette de la semaine. Un rendez-vous hebdomadaire à ne pas manquer!

Peer Gynt, jeune rêveur et menteur compulsif, vagabonde autour du monde en multipliant les plans aux conséquences désastreuses. Bouffonade philosophique, féérie tournant en débâcle, le récit de ses mésaventures décape l’idée universelle qu’on puisse être vraiment soi-même.

Pour s’attaquer à cette épopée improbable, le Théâtre de l’Opsis, dans le cadre de son Cycle scandinave, fait appel à Olivier Morin, porteur éloquent de la démesure et de la digression. Avec lui, cette fable du XIXe siècle de Ibsen se révèle une explosion d’humour noir sur la jeunesse, l’amour, la soif de vivre; un monde sans pitié peuplé de rennes sauvages, de paysans nordiques, de danseuses marocaines… et de trolls!

Peer Gynt

En images

  • peer gynt_Théâtre Quat'Sous_Olivier Morin
  • peer gynt_Théâtre Quat'Sous_Olivier Morin
  • peer gynt_Théâtre Quat'Sous_Olivier Morin
  • peer gynt_Théâtre Quat'Sous_Olivier Morin
  • peer gynt_Théâtre Quat'Sous_Olivier Morin
  • peer gynt_Théâtre Quat'Sous_Olivier Morin
  • Crédit photo: Marie-Claude Hamel

    Bande-annonce

    Échos des médias

    «Olivier Morin et sa troupe font de Peer Gynt, une pièce d’Henrik Ibsen écrite il y a 150 ans, un spectacle drôle, intelligent et ludique, ayant des résonances bien actuelles.»   La Presse

    «Dignes des bandes dessinées, les décors caricaturaux, les costumes extravagants et les personnages farfelus viennent joyeusement moderniser le conte d’Henrik Ibsen. Peer Gynt, à savourer sans modération!»   AlternativeRockPress.ca  

    «La pièce insuffle une véritable soif de vivre à travers cette quête un peu irréaliste d’être totalement soi-même. Un conte pour tous partagé par une brigade d’acteurs chevronnés dont le plaisir sur scène est palpable et l’énergie, contagieuse.»  Les méconnus  

    «Les huit très bons acteurs qui revêtent de nombreux rôles nous entraînent ainsi dans bien des mondes différents, avec beaucoup de petites pointes d’humour charmantes, de la musique et des chansons bien interprétées.»   Infoculture.biz  

    «Sur le petit plateau du Quat’Sous, le créateur parvient à rendre justice à l’odyssée d’Ibsen en s’appuyant essentiellement sur le talent manifeste de ses comédiens. Christophe Baril, Émilie Bibeau, Kim Despatis, Sébastien Dodge, Steve Gagnon et Caroline Lavigne incarnent dans un feu roulant les personnages les plus contrastés.»   Le Devoir  

    «Pour une pièce qui fête cette année son 150e anniversaire, Peer Gynt se fait l’écho d’un narcissisme tout à fait actuel et aborde, fort à propos, notre recherche d’équilibre entre la liberté d’être soi-même (mais juste assez!) et ce que requiert la vie en société.»   Montheatre